100 pots

Je viens d’inventer une nouvelle pratique : l’archéologie domestique, d’un intérêt aussi bien documentaire, scientifique que littéraire (ça fait marcher l’imaginaire) !
Qu’est ce qui fait le passé d’une maison ? Comment de nouveaux habitants peuvent-ils percevoir la vie qui a été depuis des décennies, un siècle ? Les gens qui y ont vécu ? Les histoires qui s’y sont déroulées ?
Telle trace de tableaux sur les murs, tel escarpin de femme perdu dans les ronces (du 36) , tel creux d’usure dans la pierre de l’escalier, tel passage de mur obstrué, telle jardinière abandonnée enfouie dans l’herbe ? et aussi la découverte inopinée, au fonds d’une grange, sous un tas de planches effondrées et de feuilles mortes, d’un trésor, exhumé, découverte que je partage aujourd’hui avec vous


100 pots de verre, Le Parfait, Le Pratique, 0,75, 0.5, 1L, 1L500

« TOMATES 22.09.82», « conf. PRUNES sterilisée 11. 08. 76 »,
100 pots de verre, Clairfor, Rac, Verre spécial Triomphe recuit spécial

« MIRABELLES 1978 » année abondante, « SALADE FRISEE blanchie 18.10.79 », graisse d’oie,
au fond de la grange, en vrac

« COINGS 22.09.74 stérilisés 12.08.76 », « GELEE DE FRAMBOISE 0K800 – 20 mn 18 juillet 79 »
étiquettes Air France, feutre rouge qui bave,

« MARMELADE D’ORANGES 4 janvier 81, stérilisée 28 mn », « COQ AU VIN »
étiquettes d’écolier, feutre bleu, fond piqué,

« COCKTAIL FRUITS prunes abricot steri Aout 76 »
abandonnés là sous les planches et les lianes d’une glycine

« CONFITURES DE FRAMBOISE A PEPINS 18.07.78, « CERISE par MARCEAU LAPEYRE »,
De 1972 à 85, il y a plus de 40 ans, une tranche de vie

Le temps emprisonné dans 100 pots de verre, l’air le sucre la tendresse des saisons passées

100 pots de verre
vidés de leur contenu extrudés, extraits dans des grands slurps,
libérés des bouillasses brunâtres et mal odorantes, des formes, des noyaux, des demi-cœurs de tomates encore encore bien fermes, des jus, de la mort en conserve

100 pots de verre, nettoyés, désossés, auscultés, découverts, lus, rencontrés et ressentis
100 pots de verre, prêts pour les nouveaux étés, la prochaine abondance, la vie longue d’une maison.