prune et blossom

Enercoop : Cap ou pas cap ?

Petits échanges entre amies : Prune et Blossom sont ferventes adeptes de grandes et petites initiatives pour changer le monde, nous discutons souvent de ce foisonnement dynamisant d’alternatives. Aujourd’hui on remet sur la table un “vieux” dossier : EDF ou Enercoop – que choisir ?

Dans le blog Prune et Blossom tout neuf, il sera justement question d’environnement – ça tombe bien ! – mais aussi de santé alternative et de développement personnel (avec des billets d’humeur, des portraits d’invités bordelais, des résumés de lecture illustrées, …). Une autre aventure collaborative d’écriture (et de dessin) à plusieurs mains…

Sauter le pas

Fabienne : En 2014, on avait rencontré Yoann Didier, directeur Enercoop Aquitaine et ambassadeur négaWatt. A l’époque, Prune, tu voulais déjà me convaincre de changer de fournisseur d’électricité comme toi. Je suis toujours pas passée à l’acte depuis… Allez on y retourne, les filles : je ne demande qu’à être convaincue !

Prune : Mais oui, qu’est ce que t’attends ? C’est hyper simple ! En 3 clics + 1 mail tu peux passer chez Enercoop, sans changer de réseau de distribution : c’est les mêmes tuyaux (ERDF) mais avec de l’énergie 100% renouvelable dedans. En plus, même pas besoin de contacter EDF pour résilier ton abonnement : Enercoop s’occupe de tout. C’est cool, non ?

Fabienne : Ben oui, je sais bien que c’est bien, énergie renouvelable, tout ça. Moi aussi je suis allée voir le film Demain ! ;0) et ça fait un bail qu’on échange sur les tendances alternatives, mais pour Enercoop il me manque le déclic pour passer à l’acte ! Qu’est-ce qui vous a décidé, vous ? Comment vous vous y êtes prises, concrètement ?

enercoop_dessin @Prune

Blossom : Ce qui nous a décidé? Une envie de faire sa part, comme un petit Colibri et de booster le développement des énergies renouvelables (issues de l’eau, du vent, de la biomasse et du soleil)! Une envie aussi d’alternatives à EDF, et aux lobbies du nucléaire. C’est tellement simple d’adhérer, et plus on est, plus notre action a du sens.
Pour souscrire, c’est  juste ultra simple: tu vas sur le site http://www.enercoop.fr et tu cliques sur le bon gros bouton rouge en haute à droite “Je souscris”…Et après tu te laisses guider et en quelques clics le tour est joué.

Un engagement éthique

Fabienne : Oui, mais qu’est ce qui me prouve qu’Enercoop est plus “local” et “éthique” ?

Blossom : Enercoop c’est un réseau de coopératives, en circuit court, puisqu’elles sont organisées en lien direct avec une centaine de producteurs qui sont répartis sur tout le territoire !

Prune : Attends, je te fais un dessin 😉

Fabienne : OK. Après ça je te rappelle qu’à la maison on est 5 et les enfants sont bien du genre à oublier d’éteindre la lumière ! Je t’avoue que j’hésite encore… c’est pas un peu un truc de bobo qui se veut avoir bonne conscience ? Est-ce que ça change vraiment la donne ?

Blossom : Aller chez Enercoop, je dirais que c’est carrément un acte citoyen! Au passage, en bonus, pour les enfants, c’est aussi une chouette occasion de leur montrer que leurs parents se soucient de leur avenir énergétique et s’engagent concrètement. Qui sait, ça leur donnera peut être envie d’éteindre la lumière plus souvent!

enercoop2-dessin @prune

Prune : C’est vrai que la question de la maîtrise de l’énergie est importante aussi. Rien ne t’empêche de te fournir en 100% renouvelable et d’exploser ta consommation, c’est sûr ! C’est pareil pour l’eau d’ailleurs. Tu connais le scénario négaWatt ? Il est basé sur le développement des énergies renouvelables, mais aussi sur le renforcement de l’efficacité ET la sobriété énergétique. D’ailleurs, c’est sur ce principe que s’appuie l’appli Dr Watt développée par Enercoop, qui t’aide à faire le diagnostic de ta consommation et voir comment tu peux la réduire. Tu peux aussi participer à une formation, voire devenir famille à énergie positive. Ca pourrait leur parler, ça, à tes enfants ! 😉

Combien ça coûte ?

Fabienne :  Oui, mais n’empêche que l’énergie proposée par Enercoop, ça va quand même me faire une facture de plus 15% dans l’histoire ! (Source : Enercoop)

Prune : Oui, mais ça, c’est aujourd’hui. Si on prend en compte toutes les dépenses liées au nucléaire, les coûts de l’électricité chez EDF vont forcément augmenter. Certains parlent de 30 à 50%. Tu sais quand même qu’en plus de l’entretien et du coût du démantèlement des centrales nucléaires, l’Etat va devoir renflouer Areva de 5 milliards d’Euros ! Ca fait 80 € par français, c’est dingue ! (Cf. Enquête France Inter)
Aujourd’hui, Enercoop est plus cher, mais d’ici quelques années, ce ne sera plus le cas (Source : Enercoop). En achetant de l’électricité renouvelable dès aujourd’hui, tu investis à plus long terme. Et en plus, tu paies plus que le simple usage de l’énergie, tu rémunères des producteurs locaux au juste prix !

Blossom : Oui certes c’est vrai, c’est le surcoût à payer pour avoir de la qualité…mais si tu y réfléchis, tu contribues à bien plus: l’émergence de nouveaux producteurs locaux, la création de nouveaux emplois durables, une utilisation respectueuse, renouvelable et raisonnée des ressources naturelles et une exemplarité pour les générations futures (et pour commencer pour tes enfants)! Et ça franchement, ça n’a pas de prix !

Investir pour demain

Fabienne : Ah oui c’est comme quand tu adhères à une AMAP, ou que tu achètes “Equitable” tu paies la vraie valeur des produits au producteur. Aujourd’hui on est mal habitués, tous les prix de nos biens de consommation sont tirés vers le bas, c’est la course aux bas coûts, les producteurs s’appauvrissent, au final le système ne fonctionne plus pour les consommateurs non plus. C’est vrai qu’on marche sur la tête !

Prune : On est en plein dans la question de l’urgence de la transition énergétique. “Notre logique c’est la réappropriation citoyenne des outils de production” disait Yohann quand on l’a rencontré. Je crois vraiment que c’est à nous, en tant que citoyens, de prendre les choses en main et d’impulser ce changement de mode de vie et de consommation. Peut-être que je suis impatiente et que je ne vais pas révolutionner le monde à moi toute seule, mais j’ai quand même envie d’essayer en faisant ma part du Colibri.

enercoop_tracabilite

Blossom : Oui, certes, c’est vrai, c’est le surcoût à payer pour avoir de la qualité… mais si tu y réfléchis, tu contribues à bien plus : l’émergence de nouveaux producteurs locaux, la création de nouveaux emplois durables, une utilisation respectueuse, renouvelable et raisonnée des ressources naturelles et une exemplarité pour les générations futures (et pour commencer pour tes enfants) ! Et ça, franchement, ça n’a pas de prix !

Alors, convaincus ?

Merci les copines pour la discussion, pour ma part, je crois cette fois que je vais sauter le pas !
Bravo à Prune pour les sketchnotes, ça promet ! Et longue vie à votre blog Prune & Blossom ! On en reparle !

En savoir plus

Demain, le film
Enercoop, l’énergie militante
Enercoop Aquitaine
négaWatt
Dr Watt
Famille à énergie positive
Nucléaire la face cachée du démantèlement : Emission France Inter du 5 février 2016